Le mojito : une recette classique

Cocktail star d’un beau moment ensoleillée, la recette du mojito est trop souvent réalisée avec désinvolture, un manque de précision qui fait toute la différence entre un mojito et un bon mojito.

Le mojito est un cocktail long drink classique. Acidulé, rafraîchissant et très aromatique, il est l’une des recettes de cocktail le plus consommé à travers le monde.

Chez AIRMAIL COCKTAIL, nous ne vous proposons pas ce cocktail, nous n’avons pas la possibilité de le réaliser dans les règles de l’art en l’adaptant au format bouteille prêt à boire. Vous imaginez bien que la fraîcheur des feuilles de menthe est incompatible avec le cocktail en bouteille.

Bref nous ne le proposons pas, mais Flavien notre mixologue va vous transmettre la recette et vous expliquer comment faire un mojito maison. Et si cela vous parle, vous pourrez découvrir notre interprétation du mojito avec Jumping Ball avec ses notes emblématiques de rhum et menthe fraîche.

Le rhum, la base de votre mojito

Pour un bon mojito, le premier apporteur d’arômes est le rhum utilisé dans votre recette. On distingue plusieurs types de rhum et ceux-ci vont considérablement modifier le goût de votre cocktail.

Le rhum de mélasse ou « rhum industriel » est le plus couramment utilisé pour sa fraîcheur et son goût presque neutre.

Le rhum dit « agricole » à base de pure canne à sucre, est quant à lui beaucoup plus aromatique, son utilisation dans l’élaboration de mojito révélera des notes chaudes et fleuries.

La recette classique est à base de rhum blanc cependant les spiritueux bruns ou vieux, apporteront des notes boisées appréciées des amateurs de spiritueux.

Vous choisirez alors celui qui vous ressemble le plus pour réaliser votre mojito.

La menthe, quelle variété choisir ?

Ensuite viennent les feuilles de menthe. Elles sont sans doute le deuxième ingrédient le plus important de votre cocktail. Contrairement à ce que l’on pense, il existe une multitude de variétés de feuilles de menthe.

La menthe marocaine est la plus communément utilisée cependant, sachez qu’il existe la menthe ananas, la menthe chocolat ou encore la menthe poivrée, qui sont également utilisable dans la réalisation du mojito.

Pour un goût équilibré et frais, il est cependant préférable de commencer avec la feuille de menthe marocaine que vous trouverez sans doute dans votre jardin (ou dans tout magasin de quartier). La menthe chocolat sera quant à elle plus forte, avec des notes chaudes.

Le sucre de canne, liquide ou en poudre ?

Le sucre de canne et un élément important de la recette de votre cocktail. Dans le mojito, il fait la balance avec l’acidité du citron vert et la puissance alcoolique du rhum.

Le plus simple est de réaliser un sirop dit « rich » soit : 2 parts de sucre pour 1 part d’eau.

Ce dosage vous permettra de mesurer facilement le volume de sucre dans votre mix et surtout d’être régulier dans vos dosages.

Outre le sucre de canne, sachez qu’il est également possible d’utiliser du sucre brun (à privilégier sous forme liquide). Vous pouvez également réaliser un sirop de sucre blanc, d’agave ou de sucre de fleur de coco pour une version plus naturelle.

Il est d’ailleurs parfaitement possible de se procurer du sucre de canne liquide qui renforcera le goût de la canne à sucre et donc du cocktail.

Le citron vert, pour la note d’acidité

Le citron vert représente le « sour » de votre cocktail.

Pensez à sélectionner des citrons verts de bonne taille et pas trop fermes (bio si possible). Si le citron semble bombé et vert vif, il sera riche en jus et en acidité, au contraire s’il semble sec et vert foncé, le jus sera moins acide, et plus concentré en huiles essentielles et arômes.

L’eau pétillante, pour la fraîcheur

L’eau pétillante est présente afin d’allonger et diluer le cocktail. La recommandation est d’utiliser une eau neutre en minéraux afin de ne pas altérer le goût de votre mojito.

La glace, toujours pilée !

Le plus simple est de se procurer de la glace pilée auprès de votre bar à cocktails préféré ou en grande surface.

Attention toutefois à ne pas utiliser de « paillette » cette glace est réservée aux poissonneries et autres besoins de stockage. Elle n’est pas appropriée à la confection de cocktail, car elle est très fine et elle fond trop rapidement. Sa dilution dans votre cocktail risque d’altérer le goût de votre mojito.

Il est également possible de réaliser le mojito avec de la glace en cube en la cassant.

La glace est réellement un élément fondamental de votre cocktail. N’ayez pas peur d’en mettre trop et suivez le précepte “la glace garde la glace” pour toutes vos réalisations de cocktail. En effet, plus de glace = moins de dilution due à l’eau et non l’inverse. Donc plus vous aurez de glace, moins vous aurez dans votre cocktail 😉

Le matériel de bar

Nous avons donc le rhum, les feuilles de menthe, le sucre de canne… Passons en revue le matériel pour réaliser le cocktail.

Vous aurez besoin d’un pilon (ou un petit rouleau à pâtisserie en cas d’urgence), d’une cuillère à mélange, doseur (ou coquetier) pour mesurer les liquides.

Le choix du verre

Le choix de votre verre de service représente 30% de la dégustation du cocktail. Il doit être « long drink » ou « highball » afin de délivrer une expérience de dégustation rafraîchissante et légère. La vue est le premier sens utilisé lors de la dégustation d’un cocktail ainsi, la transparence, le poids, la couleur… Sont autant de facteurs pouvant jouer sur l’expérience dite « rafraichissante ».

La paille

Si elle n’est plus automatique, déguster un mojito sans paille est relativement compliqué. Le plastique est bien entendu à bannir pour un cocktail écoresponsable.

Pensez d’ailleurs que la paille restera en moyenne entre 10 et 20 minutes au contact de la glace et de l’alcool. Les pailles en papier se désagrègent rapidement et donnent souvent un goût et une texture dérangeante au cocktail. Les pailles en sucre vont ajouter du sucre à la dégustation et fondre en bouche. Le plus approprié est l’utilisation de paille en blé naturel, paille en inox, en bambou ou encore noyau d’avocat pour votre mojito.

Comment faire un mojito ?

La recette pour réaliser votre mojito maison

  • 40ml rhum blanc (ou brun)
  • 15ml sucre de canne liquide (libre à vous de varier)
  • 1/2 citron vert en quartier
  • 10 à 15 feuilles de menthe
  • 180 grammes de glace
  • 100 ml d’eau pétillante

Le cocktail dans l’ordre

  1. Commencez par déposer les feuilles de menthe au fond du verre de service, ajoutez le citron en quartier et pilez pour exprimer les huiles, le jus du citron et la menthe de votre cocktail.
  2. Ajoutez le sucre liquide et le rhum.
  3. Remplissez le verre de glace à 80%, insérez la cuillère à mélange jusqu’au fond du verre. Mélangez de bas en haut afin de mixer tous les ingrédients du cocktail et débuter une première dilution.
  4. Toppez d’eau pétillante le verre à cocktail jusqu’à 1 cm du haut du verre et rajoutez la glace pour avoir un verre rempli et bien frais.
  5. Décorez votre mojito de feuilles de menthe, ajoutez une paille et dégustez le cocktail.

Appropriez-vous le cocktail

Une fois votre premier mojito réalisé et la méthode assimilés, il est temps de vous approprier la recette et de la twister selon vos préférences et expériences.

Rajouter un demi-fruit de la passion ou quelques framboises fraîches au moment de piler vous apportera des arômes exotiques ou plus locaux selon la saison.

Le mojito est l’un des cocktails les plus twistés, il est possible de réaliser un mojito au Cognac, Pineau des Charentes blanc… Et donc avec d’autres types de rhum.

Maintenant que vous savez comment faire un mojito à la maison, place à votre imagination et vos talents de Mixologue.

Découvrez notre création de cocktail au rhum.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats